Rencontre vierge


18èmes rencontres du GDR Feux

23 et 24 janvier 2014

IRIAF – Niort

Ces journées sont organisées par nos collègues de l’Institut des Risques Industriels Assurantiels et Financiers de l’Université de Poitiers.

[mappress mapid= »3″]

Lieu des rencontres :

Pôle Universitaire de Niort (souvent noté IUT sur les plans, noté Pôle Universitaire sur le plan TAN)

Bâtiment D2I, 11 rue Archimède, 79000 NIORT

[mappress mapid= »4″]

Transports collectifs :

Lignes de Bus permettant d’accéder au Pôle Universitaire depuis le centre-ville :

Plus d’informations sur : http://mobilite79.fr/reseaux, plan du réseau de transport.

Hôtels situés en centre-ville (accès à pied depuis la gare de 5 à 15 min à pied. Accès en bus au lieu du GDR -ligne I)

Hôtel Particulier – La Chamoiserie, 10 Rue de l’Espingole, 79000 Niort, Tel : 05 49 78 07 07, web : www.hotelparticulierniort.com/fr/index.php

Hôtel Sandrina – 43 Avenue Saint-Jean d’Angély, 79000 Niort, Tel : 05 49 79 28 42, web : hotel-sandrina.com

Hôtel du Moulin – 27 Rue de l’Espingole, 79000 Niort, Tel : 05 49 09 07 07, web : hotelniort.fr

Best Western Hôtel de la Brèche – Place de la Brèche – 9 Avenue Jacques Bujault, 79000 Niort, Tel : 05 49 35 11 11, web : www.bestwestern.fr/Niort

Hôtel Mercure Niort Marais Poitevin, 27 Rue de la Terraudière, 79000 Niort, Tel : 05 49 24 29 29, web : accorhotels.com

Appart’City Niort – 13 avenue de Paris, 79000 Niort, Tel : 05 47 54 00 09, web : appartcity.com

Hôtel situé à proximité du lieu du GDR mais hors centre-ville :

Citylodge du Campus – 19 Rue du Galuchet, 79000 Niort, Tel : 05 49 75 76 23, web : citylodge-niort.blogspot.fr

Les repas du midi seront pris au restaurant universitaire de Niort (à 100 m de l’IRIAF) et seront facturés à 10 € chacun. Le repas du jeudi soir est offert par nos collègues de Niort.

 

Pour les situations de ces différents hôtels par rapport à l’IRIAF : Situation 1 et Situation 2

PROGRAMME

Jeudi 23 janvier 2014

08h30-09h15 – Accueil des participants

09h15-09h30 – Présentation du Pôle Universitaire de Niort

09h30-10h50 – Session : toxicité, visibilité, contrainte thermiqueChairman : Paul-Antoine Santoni (SPE)

09h30 – 09h50 : Caractérisation des propriétés radiatives des vestes de sapeurs-Pompiers par Alexis Marchand (LEMTA) ;

09h50 – 10h10 : Protection d’une paroi par film ruisselant – Évaluation couplée de l’épaisseur de film et de l’atténuation des flux rayonnés par Damien Brissinger (LEMTA) ;

10h10 – 10h30 : Visibilité lors de la progression dans la lutte contre les feux de compartiments: caractérisation, mesure et méthode d’amélioration en conditions réelles par Michel Lebey (LOMC) ;

10h30 – 10h50 : Dégradation thermique de solides poreux exposés au feu par Khac Tien Nguyen (P-PRIME) ;

10h50-11h30 – Pause café

11h30-12h30 – Session : toxicité, visibilité, contrainte thermique (suite) Chairman : Anthony Collin (LEMTA)

11h30 – 11h50 : Étude expérimentale et numérique de la dégradation thermique d’un composite naval par Yann Billaud (IUSTI) ;

11h50 – 12h10 : Développement d’une méthodologie prédictive de la dégradation thermique de matériaux solides en tunnels routiers par Fabien Hermouet (P-PRIME) ;

12h10 – 12h30 : Influence du design et des conditions de ventilation sur le comportement au feu des matériaux et sur la précision de la mesure au cône calorimètre à atmosphère contrôlée par Damien Marquis (LNE) ;

12h30-12h45 – Informations générales sur la suite de la journée et sur le GDR

13h00-14h00 – Déjeuner (sur place)

14h00-15h50 – Session : étude du terme source – Chairman : Franck Richard (Institut Pprime)

14h00 – 14h20 : Optimisation de l’intervention des sapeurs pompiers lors de feux en milieux clos par Simon Roblin (P-PRIME) ;

14h20 – 14h40 : Large Eddy Simulation of Turbulent Vertical Wall Fires Supplied with Gaseous Fuel through a Porous Burner par Arnaud Trouvé (University of Maryland) ;

14h40 – 15h00 : Limite théorique à l’ignition entre comportements thermiquement fin et épais fondée sur la théorie classique de l’ignition par Aymeric Lamorlette (M2P2) ;

15h00 – 15h20 : Étude de la combustion des litières de pin sous ForestFireFOAM par Mohamad El Houssami (University of Edinburgh) ;

15h20 – 15h40 : Panache turbulent en milieu linéairement stratifié par Rabah Mehadi (IUSTI) ;

15h40-16h30 – Pause café

16h30-17h30 – Session : Problématique du ‘up-scaling’Chairman : Alexis Coppalle (CORIA)

16h30 – 16h50 : Simulation de la propagation du feu dans des structures massivement compartimentées par Nathalie Giraud (IUSTI) ;

16h50 – 17h10 : Feu d’appartement et tenabilité, essai à échelle réelle par Franck Didieux (LNE) ;

17h10 – 17h30 : Écoulement de fumée entre deux pièces ventilées mécaniquement et reliées par une trémie par Hugues Pétrel (IRSN) ;

17h30 – 17h50 : OECD PRISME 2 Fire Research Project (2011-2016) – Présentation du projet, État d’avancement et Perspectives par Laurent Audouin (IRSN) ;

17h50-19h30 – Réunion du comité de pilotage

19h30 – Repas en commun

Vendredi 24 janvier 2014

08h40-10h00 – Session : étude du terme source (suite) Chairman : Ahmed Kaiss (IUSTI)

08h40 – 09h00 : Étude multi-échelles du comportement thermique d’éléments de fumisterie – cas de la laine de roche par Pierre Cremona (P-PRIME – RATP) ;

09h00 – 09h20 : Optimisation des paramètres de dégradation thermique des matériaux à partir d’essais de perte de masse au cône calorimètre par Alexis Coppalle (CORIA) ;

09h20 – 09h40 : Modélisation de la pyrolyse du PMMA par Ahmed Khacem (IRSN) ;

09h40 – 10h00 : Les apports de la simulation de l’évacuation dans la pratique de l’ISI par Philippe Fromy (CSTB) ;

10h00-10h30 – Pause café

10h30-12h30 – Session évacuation : besoins et attentes dans le domaine de l’évacuation

10h30-11h00 Intervention de Bertrand Maury, Laboratoire de Mathématiques Université Paris Sud

Modélisation et simulation de mouvements de foules : Un grand nombre d’approches a été proposé ces 20 dernières années pour modéliser les mouvements de foules, notamment en lien avec des problématiques de sécurité (évacuation en urgence de bâtiments ou de zones confinées). Nous donnerons un aperçu de ces différentes approches (modèles microscopiques où chaque individu est représenté par un disque, modèles macroscopiques, où la foule est représentée par une densité locale, automates cellulaires, …), puis nous présenterons plus en détail les travaux effectués sur ces questions au Laboratoire de Mathématique d’Orsay. Ces travaux se concentrent sur la prise en compte de la congestion (le fait que la densité d’individus ne puisse pas dépasser une valeur maximale) dans la modélisation de ces mouvements, qui prend une forme différente selon que l’on se place au niveau micro (suivi des individus) ou macro (représentation de la foule par un continuum).

11h00-11h30 Intervention de Eric Guillaume, Laboratoire National d’Essais

La modélisation de l’évacuation : La mise en sécurité des occupants est l’un des objectifs essentiels en cas d’incendie ou d’évacuation d’urgence. Ainsi, dans toute étude d’Ingénierie de la Sécurité Incendie, et plus généralement dans l’évaluation de sécurité d’un ouvrage bâti ou d’un système de transport, l’évacuation des personnes vers un refuge sûr à l’abri des effluents du feu doit être assurée dans un délai réduit. Des outils de modélisation ont ainsi été développés pour calculer le délai nécessaire à l’évacuation. Les principales difficultés auxquelles ont été soumis les développeurs de ces outils sont la mise en équation du comportement des individus. Tout d’abord analytiques, ces modèles se sont complexifiés pour intégrer des éléments de comportement humain. De nombreuses approches ont été intégrées pour traiter du mouvement et du comportement social. Aujourd’hui, plusieurs niveaux d’analyse sont possibles (« Macroscopique », c’est à dire global ou « Microscopique », s’intéressant à chaque individu). Des modèles « multi-agents » ont ainsi été développés pour traiter le comportement de populations aux propriétés variées et permettent une analyse probabiliste d’un grand nombre de situations d’évacuation. Les modèles numériques d’évacuation commencent par ailleurs à être couplés aux outils de transport de fumées et intègrent la variabilité des caractéristiques des individus. La présentation fait état des modèles existants et des difficultés inhérentes à la modélisation du comportement humain, ainsi que des limites de tels outils.

11h30-12h30 – Table ronde : besoins et attentes dans le domaine de l’évacuation

12h30-12h45 – Clôture de la session

13h00 – Déjeuner sur place